Code 93

 

Synopsis : Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits. 
Une série de découvertes étranges – un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3. 

Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses… 
Écrit par un lieutenant de police, 93 Code zéro se singularise par une authenticité qui doit tout à l’expérience de son auteur ; cette plongée dans un monde où se côtoient aménagement urbain et manipulations criminelles au sein des milieux politiques et financiers nous laisse médusés.

 

Mon avis : Je n'ai pas vraiment adhéré à ce thriller. Le fond de l'histoire est intéressante, ainsi que le début et la fin, mais j'avoue m'être ennuyée pendant la majorité du récit. Les dialogues crus des policiers me gênent également, même si c'est sans doute la réalité vécue par l'auteur. Je pense aussi avoir commis une erreur en passant de mon chouchou Thilliez à un autre auteur. La prochaine fois, je lirai un roman contemporain entre les deux.