Synopsis : " Nous traversons des temps difficiles, vous n'êtes pas sans le savoir.
Très difficiles. Qui pourrait prévoir ce que nous allons devenir, vous, moi, la planète... ? Rien n'est simple. Un peu d'eau ? Non ? Comme vous voulez. Après tout, si vous permettez, je peux bien me confier à vous, à mon poste, on est bien seul, terrible-ment seul, et vous êtes une sorte de médecin, n'est-ce pas ? Pas vraiment..., murmura l'Enquêteur. Allez, ne soyez pas si modeste ! " reprit le Responsable en lui tapant sur la cuisse.
Puis il inspira longuement, ferma les yeux, expira l'air, rouvrit les yeux. " Rappelez-moi le but exact de votre visite ? A vrai dire, ce n'est pas vraiment une visite. Je dois enquêter sur les suicides qui ont touché l'Entreprise. Les suicides ? Première nouvelle... On me les aura sans doute cachés. Mes collaborateurs savent qu'il ne faut pas me contrarier. Des suicides, pensez donc, si j'avais été au courant, Dieu seul sait ce que j'aurais pu faire ! Des suicides ? "

Mon avis : Je me suis sentie d'emblée dans une ambiance kafkaïenne. Je craignais même une chute du roman présentant le réveil du personnage. Il s'agit bien ici de l'absurdité de la condition humaine et de son but. "L'homme est de nos jours une quantité négligeable, une espèce secondaire douée pour le désastre."