Chanson douce

Synopsis : Trois femmes. Un prédateur. Le meurtre parfait.

Il était une fois une fillette appelée le Petit Chaperon Rouge. Par un beau matin, elle décida d'apporter un panier de provisions à sa grand-mère, qui habitait au fond des bois. Vous connaissez cette histoire depuis l'enfance, mais n'avez sans doute entendu que la version aseptisée : la vieille dame se cache dans un placard, et elle et sa petite-fille sont sauvées par le chasseur. Mais le dénouement du conte est en réalité beaucoup plus sombre. Ne l'oubliez pas dans les semaines à venir. Vous ignorez qui je suis, mais moi je sais qui vous êtes. Vous êtes trois. J'ai décidé de vous surnommer Chaperon rouge 1, 2 et 3. Vous êtes perdues dans les bois. Et comme le personnage du conte, vous avez été choisies pour mourir.

Mon avis : Chanson douce est une excellente découverte !Jusqu'où est allée Louise, cette "nounou" si parfaite et convoitée par tous ? Myriam et Paul recrutent Louise, pour s'occuper de leurs deux enfants. Cette dernière fait rapidement partie de la famille, en devenant de sa propre autorité, femme à tout faire. La relation interdépendante qui s'installe entre cette famille et la "nounou", entraîne subtilement et sournoisement le lecteur dans une atmosphère de plus en plus oppressante et malsaine. Ce drame, aux allures de thriller psychologique, traite également du fossé entre les valeurs des classes bourgeoises et défavorisées. L'auteure dénonce notamment l'égoïsme, le gâchis et l'éducation laxiste, à travers une écriture incisive.